Bienvenue sur le site
de Mignovillard

Recherche :

Recherche Menu

Cérémonie des vœux 2018

Publié le 20/01/2018

La population était invité à la cérémonie des vœux le samedi 6 janvier 2018 à la salle des fêtes. Devant l'assistance ayant fait le déplacement, le maire de Mignovillard a profité de cette occasion pour dresser les perspectives de l'année, notamment en matière de projets et travaux communaux.

Voici le discours prononcé à cette occasion.


Mesdames, Messieurs,
Chers amis,

Quelle joie de vous accueillir en ce samedi matin de janvier, aux côtés du conseil municipal, pour ce moment convivial des vœux de la nouvelle année. Je reprendrai à mon compte les écrits de Madame de Sévigné en vous souhaitant « que cette année vous soit heureuse : que la paix, le repos et la santé vous tiennent lieu de fortune ».

Mais, vous l’imaginez, nos pensées sont aujourd’hui comme depuis de trop longues semaines, tournées également vers Maëlys, ses parents, sa sœur. Je le sais, ce drame, si proche de nous, nous touche particulièrement et nous rend impuissants devant cette indicible souffrance. Depuis le premier jour, j’ai souhaité, en plein accord avec les parents de Maëlys, que nous soyons le plus discret possible pour préserver l’intimité de la famille devant le déferlement médiatique que chacun a pu constater et qui n’aide pas l’enquête. Et puis au fond, que pourrions-nous dire ? Sachez-le bien, cette retenue n’est pas de la distance mais de la pudeur. J’ai, en plusieurs occasions, fait part de notre compassion et de l’émotion que nous partageons. Tout autre mot est vain. La justice doit faire son travail et apporter des réponses. Souhaitons que cette année 2018 puisse, très rapidement, faire jaillir la vérité.

Je veux aussi évoquer devant vous ce matin les grandes orientations de l’action municipale au cours de l’année qui s’ouvre, après une année qui aura notamment été marquée par la fusion de notre communauté de communes du Plateau de Nozeroy avec celle de Champagnole. Ce n’était pas le choix des élus de Mignovillard, mais nous avons dû nous y plier. L’Histoire dira si nous avons eu raison ou tort. Nous nous retrouvons dans un vaste ensemble de 63 communes, 22 000 habitants et 90 délégués dont « seulement » 2 pour Mignovillard alors que nous sommes désormais la 3ème commune la plus peuplée, derrière Champagnole et Foncine-le-Haut.

Des compétences nous ont été restituées, notamment concernant les équipements sportifs, les associations, le centre de loisirs, etc. D’autres nous ont été enlevées, comme l’assainissement, même si c’est encore la Commune qui en a assuré la gestion durant toute l’année. Et ça continue, puisque depuis le 1er janvier 2018, la Commune n’est plus compétente en particulier pour les documents d’urbanisme, c’est-à-dire pour notre PLU. Là aussi, en décembre dernier, nous nous y sommes majoritairement opposés mais nos collègues des autres communes ont donné leur feu vert.

Je vous épargne également les changements liés à la fiscalité, mais vous pouvez retenir, comme cela a été illustré dans le bulletin municipal, que les taux du bloc communal (c’est-à-dire commune + comcom) n’ont pas augmenté en 2017.

Je souhaite donc véritablement que le travail au sein de l’intercommunalité puisse se faire avec la même qualité, la même ambiance et la même équité territoriale que celle qui a prévalu lors de la création de notre commune nouvelle. Vous pouvez compter sur les élus mignovillageois pour y participer avec bonne volonté, détermination mais aussi avec vigilance.

L’équipe municipale sera de nouveau largement mise à contribution au cours de cette année. Et si je devais prendre une seule bonne résolution personnelle, à la plus grande satisfaction de mes collègues, ce serait de rendre nos séances mensuelles du conseil municipale plus… courte. J’y travaille. J’invite d’ailleurs chacune et chacun d’entre vous à assister à nos séances et mes progrès, le premier lundi de chaque mois à 20h à la mairie. C’est public, nous n’avons rien à cacher, et c’est un bel exercice de démocratie.

Le questionnaire que nous vous avons adressé en septembre dernier constitue aussi un bel exercice démocratique, à votre écoute. Vous serez destinataire prochainement d’un document de bilan, mais je souhaite vous livrer ici quelques premiers enseignements rapides, à mettre en relation avec le premier questionnaire de mai 2014.

  • Une centaine de réponses contre 60 en 2014.
  • 88,2 % estiment la qualité de vie « très bonne » ou « bonne », contre 70 % en 2014.
  • Les 5 priorités sont la réduction des consommations énergétiques, la réfection des rues et trottoirs les plus endommagés, la création de logements adaptés pour les personnes âgées, la protection de l’environnement et des milieux naturels et la réduction de la vitesse de circulation.
  • 85,3 % n’ont pas été gênés par l’extinction de l’éclairage public, 92,2 % y sont favorables et les horaires qui reviennent le plus sont de 23h à 5h.
  • Parmi les propositions les plus intéressantes pour réaliser des économies, je peux citer la participation des habitants à des journées de « travaux citoyens ».

Nous avons reçu de nombreuses questions, auxquelles nous apporterons des réponses. Quelques récriminations également. Mais aussi des demandes et des suggestions particulièrement utiles pour nous parce qu’elles nous permettent d’ajuster et d’orienter l’action municipale. Deux exemples pour illustrer mes propos.

La voirie, tout d’abord. Après des travaux ces 10 dernières années à Essavilly, Froidefontaine, Petit-Villard ou Mignovillard où l’assainissement séparatif a été réalisé, nous allons profiter des années 2018-2019 pour mener un nouveau programme de réfection de plusieurs rues dégradées, au niveau du Coin des Paillards, c’est-à-dire l’impasse de la rue de Mouthe, les rues de la Sauge et de Mibois ainsi que le haut de la rue de Frasne, en contrebas de la route départementale. Au total, cela représente 800 mètres de linéaire et je profite de cette occasion pour rappeler que la Commune n’est responsable que des rues… communales, donc pas des routes départementales qui sont parfois détériorées. Quoi qu’il en soit, avec ce programme important auquel s’ajoutera la réfection et l’extension du parking de la Bourre, nous aurions pu en rester là. Mais plusieurs habitants nous ont fait part, à travers le questionnaire, de la nécessité de rénover les trottoirs les plus abîmés, le long des axes principaux du centre bourg. Nous allons donc ajouter ce volet pour refaire progressivement plusieurs portions et ainsi offrir à tous des cheminements doux en bon état.

Second exemple, qui avait déjà fait l’objet de demandes en 2014 : grâce au questionnaire à la population et si le Conseil départemental est d’accord, nous allons aménager un cheminement doux entre Froidefontaine et Mignovillard, sur le côté gauche de la route. C’est particulièrement utile pour venir par exemple faire des courses, mais aussi pour les nombreux promeneurs qui font le tour via le Martinet.

Ce que je veux souligner à travers ces exemples, c’est que nous sommes tous ici à votre écoute et à votre disposition. Alors bien sûr, tout n’est pas parfait et certains ne se privent pas pour nous adresser remontrances et récriminations. Mais si chacun d’entre nous y met du sien, apporte sa pierre à l’édifice en participant à la vie communale, en donnant des coups de main, en adoptant une attitude positive et constructive, alors là, oui, je pense que nous pouvons faire de grandes choses ensemble.

Quand je parle de grandes choses, je pense – au niveau de la taille notamment – à la salle des sports qui est actuellement toujours en travaux. Je ne vais pas m’étendre sur le sujet parce que je souhaite que chacune et chacun puisse venir à l’inauguration qui aura lieu au printemps afin de découvrir ce magnifique équipement sportif qui continuera à faire rayonner notre commune. Peu de villages pourront se targuer d’avoir un tel équipement : beau, fonctionnel et économe en énergie. Sachons mettre en avant cet atout. Je reprécise d’ailleurs – puisque le reproche nous a été adressé – que ce sont bien les 25 communes du Plateau de Nozeroy qui financent les travaux et pas seulement la Commune de Mignovillard. Il en sera de même pour le terrain synthétique qui devrait être aménagé à la place du demi-terrain à l’arrière du stade.

Alors je vous donne rendez-vous à l’inauguration. Nous lancerons prochainement un « appel à souvenirs » auprès de la population du secteur afin collecter des photos, témoignages et coupures de journaux de tout ce qui a fait l’histoire de ce lieu depuis plus de 50 ans et que nous allons poursuivre ensemble.

Et puis, dernier volet majeur de notre action en 2018 : le logement, sous toutes ses formes, ai-je envie de dire. Je pense aux 2 logements basse consommation en cours d’aménagement dans l’ancienne gare, rue de la Côte, qui viendront s’ajouter à l’été aux 4 logements de l’office public d’habitat, déjà bien avancés rue des Droséras. Nous avançons également dans notre projet de logements adaptés pour personnes âgées dans la Maison Bourgeois, avec sans doute des locaux médicaux et paramédicaux et une micro-crèche. J’aurai l’occasion de détailler davantage le travail en cours lors du repas des aînés, le 20 janvier prochain.

Nous allons – enfin – commencer à travailler plus concrètement sur le nouveau quartier de la Fruitière. L’acte d’achat du terrain principal sera signé prochainement, de même que nous désignerons début février notre équipe de maîtrise d’œuvre qui nous accompagnera. Parce que ce projet nous tient à cœur et que nous souhaitons qu’il soit exemplaire, nous associerons largement la population et les riverains. Ce quartier, bien plus qu’un simple lotissement, doit prendre en compte l’environnement et le paysage, être un lieu de vie et de promenade, permettre la gestion des eaux pluviales et offrir une diversité de logements : parcelles nues, maisons jumelées, petit collectif de logements locatifs…, le tout, à un prix raisonnable.

Il ne s’agit nullement d’une lubie ou d’une quelconque folie des grandeurs. Simplement le constat d’une impérieuse nécessité pour continuer à faire vivre le village, son école, ses commerces, ses services et ses équipements publics. Comme je l’indiquais dans la presse hier alors qu’on me demandait des explications sur la croissance notable de la population ces dernières années à Mignovillard, il y a la proximité avec la Suisse et le bassin pontissalien, il y a des prix de foncier et d’immobilier un peu plus abordables, il y a la qualité de vie et les services. Mais il ne s’agit pas d’une fuite en avant. Savez-vous combien il y avait d’habitants à Mignovillard, Petit-Villard, Froidefontaine, Essavilly et Communailles en 1968 ? 787. Et aujourd’hui, enfin en 2015 ? 800. En dépit de l’étalement urbain, des constructions et autres lotissements, nous venons seulement de retrouver le niveau de population de la fin des années 1960.

Poursuivons ensemble sur ce chemin, raisonné et raisonnable. Nous nous y employons en apportant aussi des services à la population, comme nous espérons le faire en ouvrant au sein de l’agence postale, une maison des services au public pour vous donner accès à un lien plus direct avec la CAF, la Sécu, la MSA, Pôle emploi ainsi qu’une aide pour les démarches que vous devez faire en ligne sur internet. J’espère que le Préfet répondra positivement à la demande que nous avons adressée et ne se laissera pas influencer par de mauvais génies qui, parfois, aiment nous mettre des bâtons dans les roues.

Voilà, j’aurais encore mille choses à vous dire, sur la suppression progressive de la taxe d’habitation et les incertitudes qui pèsent sur nos recettes communales, sur de nombreux autres travaux ou projets à venir pour 2018 et après, sur les efforts de maîtrise des dépenses de fonctionnement que nous poursuivons même si certains en doutent.

Alors au moment de conclure, vous me permettrez d’adresser quelques remerciements. Merci aux nouveaux habitants qui ont rejoint notre commune en 2017 et qui participent ainsi à son dynamisme. Merci à celles et ceux qui œuvrent au fil de l’année pour le bien commun dans diverses tâches et actions utiles à tous. Merci à mes collègues pour leur patience, leur implication, leurs idées et leur travail avec pour seul fil conducteur l’intérêt général. Merci enfin à celles et ceux qui permettent le bon déroulement de ce moment convivial.

Je vous renouvelle tous mes vœux et vous invite à partager le verre de la bonne année.

*   *   *



Une remarque ? Une question ?


Merci d'entrer le code "antispam" ci-dessous :
verification code

* champs obligatoires


Chantier

personnes aiment Mignovillard

Météo locale

Mignovillard
Aujourd'hui

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux