Bienvenue sur le site
de Mignovillard

Recherche :

Recherche Menu

L'eau

Depuis l’été 2008, l’ensemble de la commune de Mignovillard est alimentée par l’eau du Syndicat du Centre Est (à l'exception du hameau du Sillet). Auparavant, seuls les hameaux de Froidefontaine et Essavilly étaient raccordés au réseau du Centre Est. Mignovillard et Petit-Villard bénéficiaient de l’eau de la source des Frênes, présente dans le village.

Toutefois, la nécessité d’engager d’importants et trop coûteux travaux de mise aux normes pour la source des Frênes a conduit la commune à se raccorder en totalité au Syndicat du Centre Est, moyennant 240 000 € de travaux et 85 000 € pour la réfection des branchements de conduites en plomb.

Le syndicat intercommunal du Centre Est regroupe 61 communes, dont la ville de Champagnole. L’eau provient de l’usine de production d’eau potable de la Papeterie, située sur la commune de Sirod. La source de la Papeterie appartient, quant à elle, à la ville de Champagnole.

En 2000, le syndicat s’est scindé en 2 structures : Le syndicat mixte (l’usine de production), qui traite l’eau provenant de la source de la Papeterie de l’Ain. Cette eau est destinée à la ville de Champagnole et aux communes adhérant au syndicat. Le Syndicat du Centre Est, qui gère la distribution de l’eau aux communes adhérentes, y compris la ville de Champagnole. L’exploitation du service pour les 2 syndicats est désormais assurée par un prestataire, dans le cadre d’un contrat d’affermage : Veolia Eau.

>> Consulter le rapport annuel 2008 sur le service public d'eau potable (d'autres années seront ajoutées prochainement)

>> Consulter les données de synthèse 2008

 

Le prix du service de l'eau potable

Le prix du service comprend :

  • une part fixe, l'abonnement
  • une part proportionnelle à la consommation d'eau potable
  • une part de redevances, dues à l'Agence de l'eau et à la Commune pour l'assainissement

Abonnement

78,73 € HT d'abonnement annuel (en 2009), facturé d'avance semestriellement : 51,29 € pour l'exploitant (Véolia) et 27,44 € pour le Syndicat intercommunal des eaux du Centre Est

Consommation

0,8799 € HT/m3 d'eau potable (en 2009) : 0,5299 € pour l'exploitant (Véolia) et 0,35 € pour le Syndicat intercommunal des eaux du Centre Est

Redevances

0,07 €/m3 d'eau consommé : il s'agit de la redevance pour le prélèvement sur la ressource en eau, perçue par l'Agence de l'eau

0,19 €/m3 d'eau consommé : il s'agit de la redevance pour la pollution de l'eau, perçue par l'Agence de l'eau.

L'exemple d'une facture de 120 m3

78,73 € : abonnement

+ 105,59 € : consommation (120 m3 x 0,8799 €/m3)

+ 8,40 € : redevance pour le prélèvement sur la ressource en eau

+ 22,80 € : redevance pour la pollution de l'eau

= 215,52 € HT : TOTAL (soit 227,37 € TTC)

 

La facturation, comment ça marche

La facturation est assurée par Veolia Eau au rythme de deux factures par an : une première facture, en janvier par estimation de la consommation (50 % de votre consommation de l’année antérieure) une deuxième facture, en juillet suite au relevé des compteurs en avril-mai.

La consommation correspond donc à la différence d’index sur une année pleine, diminuée de l’estimation du mois de janvier. L’abonnement est facturé d’avance, semestriellement.

Les habitants sont invités à faciliter le travail des releveurs en rendant leurs installations facilement accessibles.

 

Quelques chiffres

1955 : date de création du Syndicat du Centre Est, suite à des sécheresses

61 : nombre de communes adhérentes

56 000 m3 par jour : capacité de production de la source

15 500 m3 par jour : capacité de stockage de l’eau traitée

4 520 m3 : besoin en eau moyen de l’ensemble des habitants raccordé, par jour

7 510 m3 : besoin en eau maximal par jour, en période de pointe

413 : nombre de kilomètres de conduites de distribution

- 6 % : baisse régulière de la consommation en eau ces dernières années

0 % : augmentation du prix de l’eau depuis 1999, malgré d’importants investissements liés à la mise aux normes  

 

Fonctionnement de l’usine de traitement de l’eau potable

Le captage de l’eau : l’eau brute de la source de la Papeterie arrive directement dans l’usine de traitement par gravité.

La coagulation et la floculation : un produit coagulant est ajouté à l’eau pour rassembler en flocons les micro-particules (poussières, terre…). Ces flocons se déposent au fond des bacs de décantation. L’eau est ensuite acheminée par débordement vers les filtres à sable.

La filtration sur sable : l’eau traverse quatre filtres avec du sable. Ce dernier élimine les matières visibles à l’œil nu et les flocons constitués précédemment. A la sortie des filtres, l’eau est conforme aux normes européennes.

La désinfection par l’ozone : l’eau est désinfectée grâce à l’ozone (gaz bactéricide et virulicide). Mélangé à l’eau, il n’altère ni sa couleur ni sa saveur.

La chloration : on ajoute du chlore à la sortie de l’usine de production et en différents points du réseau de distribution. Cela permet d’éviter le développement de bactéries et de préserver la qualité de l’eau tout au long de son parcours dans les canalisations.

La distribution de l’eau : l’eau potable, stockée dans des réservoirs d’une capacité de 3 500 m3, alimente par gravité le réservoir de Champagnole. Par ailleurs, deux pompes de 100 m3/h pour le secteur de Gillois et deux de 160 m3/h pour le secteur de Lent, desservent le syndicat du Centre Est. L’eau est distribuée aux consommateurs des 61 communes du syndicat à travers un système complexe de 413 km de conduites. vidéo alimentation en eau de la commune de Mignovillard.



Une remarque ? Une question ?


Merci d'entrer le code "antispam" ci-dessous :
verification code

* champs obligatoires


personnes aiment Mignovillard

Météo locale

Mignovillard
Aujourd'hui

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux