Bienvenue sur le site
de Mignovillard

Recherche :

Recherche Menu

Vœux 2015 : la population réunie dans le recueillement

Publié le 10/01/2015

La population a répondu à l'appel du conseil municipal de Mignovillard pour une première cérémonie des vœux, samedi 10 janvier à la salle des fêtes.

Une cérémonie marquée par le recueillement lors de la minute de silence observée pour les victimes des récents attentats, après le propos introductif du maire qui a souhaité faire passer quelques messages de rassemblement, de tolérance et de lutte contre « le poison de la haine de l'autre » (cf. discours ci-dessous). Une occasion également de dialoguer et d'aborder les projets de l'année 2015.

Voici quelques photos prises lors de la cérémonie.

Discours de M. le Maire, Florent SERRETTE, à l'occasion de la cérémonie des vœux à la population

Mes chers collègues,
Mesdames, Messieurs,
Chers amis,

Ce matin, je devrais vous dire que je suis heureux, au nom du conseil municipal qui m’entoure, de vous accueillir nombreux ici pour la première cérémonie des vœux à la population que nous avons souhaitée organiser. En ce début d’année 2015, nous devrions avoir encore l’insouciance des vacances de Noël et de la trêve de confiseurs.

Oui mais voilà, depuis mercredi à 11h30 et depuis ces jours derniers, ces heures dernières, nous sommes toutes et tous meurtris dans ce que nous avons de plus cher, le partage de valeurs communes qui sont au cœur de notre démocratie et de notre République, avec l’attaque de la liberté d’expression.

L’horrible attentat visait un journal, Charlie hebdo, que je lisais adolescent et qui a participé à construire mon regard critique grâce à la plume acerbe des dessinateurs. Mais ne nous y trompons pas, à travers Charlie hebdo, ses journalistes, les policiers, à travers les prises d’otages d’hier, c’est bien nous tous qui sommes touchés, c’est la liberté d’expression et la démocratie qu’on a voulu fragiliser. Ce n’est pas la France, ce sont les valeurs universelles que nous partageons, bien au-delà de nos frontières. C’est ce que nous sommes, au plus profond de nous-mêmes, d’où que nous venions.

Comme le disait Robert Badinter, ce n’est pas seulement un crime, c’est aussi un piège. Un piège pour semer la division, le rejet de l’autre et en particulier de nos compatriotes musulmans. Un piège pour creuser au sein de notre communauté nationale un fossé de haine. J’en appelle donc à chacune et à chacun d’entre nous pour œuvrer afin de combattre toute forme d’amalgame, toute tentation extrémiste. Je vous demande de ne pas laisser s’instiller dans notre société le poison de la haine de l’autre. Les terroristes qui ont commis ces actes sont des terroristes, des assassins. Ce ne sont pas des musulmans, pas des chrétiens, pas des juifs, pas des athées. Ils n’ont pas de religion mais la barbarie comme boussole.

Alors à la peur et à la division qu’on voudrait semer, répondons ensemble par le rassemblement et le courage de la confiance. La liberté est en cause, répondons par l’égalité et la fraternité. La devise de notre République est notre meilleur rempart. Charlie hebdo n’est pas mort. La démocratie est Charlie hebdo.

En solidarité avec les victimes et au nom de ce que nous partageons de plus précieux, je vous propose d’observer une minute de silence. Que ce silence soit un cri pour dire notre détermination à ne pas faiblir contre l’intolérance, les fanatismes et les extrémismes, d’où qu’ils viennent.

[ minute de silence ]

Je vous remercie et je vous invite à vous joindre à la marche républicaine qui aura lieu demain à 11 heures au départ de la Tour de l’Horloge à Nozeroy, comme partout en France.

Charlie hebdo donnait à rire de tout, un rire de combat en toute circonstance. Alors le meilleur hommage à rendre, c’est de continuer, à rire et à vivre. La vie continue, à Paris comme ici. C’est la raison pour laquelle il est important de nous retrouver aujourd’hui à l’occasion de cette cérémonie de vœux.

Vous me permettrez donc de vous souhaiter, de nous souhaiter collectivement une belle, heureuse et fraternelle année. Au-delà des projets personnels ou professionnels que chacun peut avoir, je forme le vœu que nous vivions ensemble, avec nos familles et ceux qui nous sont chers, dans la joie et la tolérance, en ne perdant jamais de vue l’essentiel.

Œuvrer pour le vivre ensemble, pour tisser des liens, c’est la mission que nous nous donnons, notamment à travers l’organisation de ces moments de convivialité, que nous souhaitons multiplier tout au long de l’année. Ce sont des moments importants pour se voir, se parler, faire connaissance, au côté des manifestations organisées par les associations, que je remercie très chaleureusement pour leur implication et le dévouement des bénévoles.

Les vœux de début d’année sont l’occasion à la fois de regarder dans le rétroviseur et de se projeter dans les 12 mois qui commencent.

Nous sortons d’une année particulière, marquée par le renouvellement démocratique dans nos communes et nos intercommunalités. C’est ainsi que j’ai l’honneur et le bonheur de conduire l’équipe qui m’entoure. Ensemble, nous avons à cœur d’agir pour le développement de notre commune, pour son embellissement et la préservation de notre environnement.

Et je veux les remercier devant vous, de même que le personnel communal, pour leur implication et pour les relations de travail, de confiance mais aussi d’amitié qui nous unissent, dans notre diversité. Ils savent que je suis exigeant et que l’année 2015 sera chargée en travail, mais c’est une belle mission que vous nous avez confiée, celle d’être utile aux autres et de servir l’intérêt général et la République.

Je ne vais pas revenir en détail sur les réalisations de l’année 2014. Vous avez sans doute déjà eu l’occasion d’en prendre connaissance dans le bulletin municipal. Plusieurs rues ont fait peau neuve après avoir été malmenées par les travaux d’assainissement, la place du 19 mars 1962 est désormais aménagée, le carrefour de l’église est plus sûr, les nouveaux rythmes scolaires sont en place et le centre périscolaire propose des activités variées, les Droséras ont fait leur apparition sur la liste des rues du village à la faveur de la viabilisation du lotissement où les premières maisons vont sortir de terre… 2014, une année chargée et intense donc.

Et 2015 est bien partie pour être marquée par plusieurs temps forts, dans un contexte public, qui, il est vrai, incite à la prudence.

En effet, le mandat qui s’est ouvert sera sans doute l’un des plus difficiles en matière de gestion des finances communales. Comme je l’ai écrit, il n’aura échappé à personne que l’État souhaite faire des économies, ce qui se traduira dans les années à venir par une baisse très sensible des dotations que nous percevons. Notre dotation de fonctionnement sera particulièrement touchée : peut-être – 14 000 € dès cette année et ainsi de suite, ce qui se traduirait par – 40 000 € en 2017. Pour notre budget, c’est loin d’être négligeable.

Dès lors, plusieurs choix s’offrent à nous. Nous pourrions nous apitoyer sur notre sort, bloquer tous les investissements, remettre la faute sur les autres. Je choisis clairement le contre-pied. La situation est difficile mais elle est aussi incroyablement stimulante et passionnante en matière de gestion. Nous allons tenter de faire aussi bien en dépensant moins.

Et puis, nous avons une chance. Notre commune se développe, accueille de nouveaux habitants, ce qui atténue la baisse des dotations et augmente nos ressources fiscales. Je salue ceux qui nous ont rejoint récemment et ceux qui vont arriver dans le courant de l’année, notamment dans le lotissement des Droséras.

En moins de 10 ans, nous avons progressé de près de 100 habitants. Certains pourraient penser que c’est bien assez. Moi je pense surtout que nous avons des atouts et que nous venons seulement de retrouver le niveau de population des années 70. Le développement commence donc maintenant et nous avons bon espoir de créer de nouveaux lotissements prochainement grâce à l’achat de terrains.

Vous le savez, la situation économique est pour le moins difficile. Notre responsabilité d’élus, y compris à notre échelle, c’est d’agir pour participer à faire redémarrer la machine, en donnant de l’activité aux entreprises.

Pour 2015, nous prévoyons donc un important programme d’investissement. L’investissement le plus important, qui est à l’étude depuis près de 25 ans, c’est bien entendu le réaménagement de la place de la mairie et des cours d’école. Un réaménagement devenu nécessaire pour assurer la sécurité des élèves et des parents, et pour remettre un peu d’ordre dans un stationnement pas toujours très orthodoxe.

Un réaménagement pour embellir le centre du village en dissimulant les fils aériens et en créant un parvis ouvert et de qualité, pour rendre l’agence postale accessible aux personnes à mobilité réduite et pour créer de nouveaux lieux de jeu et de rencontre.

Le projet a été validé par le conseil municipal lundi soir et les travaux devraient avoir lieu entre avril et août prochains.

Je le sais, certains d’entre vous peuvent avoir des interrogations, émettre des doutes sur certains aspects du projet, notamment la suppression du mur devant la mairie. Je les entends. Mais ma conviction, c’est que notre commune ne doit pas rester figée sur elle-même, elle doit évoluer, s’adapter aux nouvelles contraintes, à une vie qui n’est plus celle d’il y a 50 ou 100 ans. Je préfère laisser le formol aux salles de biologie.

Le patrimoine doit être vivant. Vivant et protégé comme nous nous attacherons à le faire avec la chapelle d’Essavilly et la sacristie de Mignovillard qui nécessitent un petit coup de jeune au niveau de la toiture.

Deux autres dossiers importants vont mobiliser notre énergie en 2015 : l’efficacité énergétique et un projet d’établissement pour personnes âgées.

Réduire nos consommations d’énergie et nos émissions de gaz à effet de serre n’est pas une option, c’est un impératif qui s’impose à nous tous, pour lutter contre le changement climatique.

La Commune vient donc de s’engager dans un programme pour étudier toutes les consommations du patrimoine communal. Le diagnostic nous permettra de mettre en œuvre dès 2016 des investissements adaptés et efficaces.

Nous nous préoccupons des générations futures, mais pas seulement, c’est pourquoi la Commune va réaliser une étude d’opportunité pour créer, avec les communes qui nous entourent, un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. Le vieillissement de la population est un véritable défi qui nécessite la mise en place d’une palette de solutions, allant du maintien à domicile jusqu’à l’accueil en EHPAD comme à Nozeroy, en passant par de petits établissements d’hébergement.

Vous pouvez constater que, malgré des perspectives assez difficiles, nous ne manquons pas de projets.

Et c’est sur ces mots qu’au nom de l’ensemble du conseil municipal et du personnel communal, que je souhaitais vous saluer en ce début d’année, en vous présentant vos vœux pour une vie et un monde meilleurs, en ayant une pensée particulière pour celles et ceux qui connaissent les difficultés et les épreuves.

Je vous invite maintenant à lever le verre de l’amitié.

Je vous remercie.



Une remarque ? Une question ?


Merci d'entrer le code "antispam" ci-dessous :
verification code

* champs obligatoires


Chantier

personnes aiment Mignovillard

Météo locale

Mignovillard
Aujourd'hui

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux