Bienvenue sur le site
de Mignovillard

Recherche :

Recherche Menu

En 1909, une Saint-Michel animée

Si, depuis quelques années, la fête de la Saint-Michel n'est plus un événement dans la commune – 2005 ayant même vu la fête se dérouler sans manèges –, il n'en a pas été toujours ainsi.

En 1909, c'est « avec éclat et piété » que la paroisse a fêté son glorieux patron, d'après le compte rendu qu'en fît le curé de l'époque dans le bulletin paroissial. Bien sûr, le prêtre rend seulement compte de l'événement d'un point de vue religieux, ne faisant aucun commentaire sue la fête foraine qui devait aussi être importante à l'époque. En voici la transcription :

« Notre paroisse a célébré avec éclat et piété, le dimanche 3 octobre, la fête de son glorieux patron Saint-Michel. La messe des gardiens, à 7 heures, a été assez bien suivie. Belle assistance à la grand-messe, beaucoup d'hommes surtout. Notre dévouée chorale Saint-Michel a interprété avec justesse et un goût qui lui font honneur, la Messe à 3 voix de Le Bas.

M. l'abbé Chapon, supérieur des missionnaires diocésains, nous a donné un magnifique panégyrique de Saint-Michel. Après la grand-messe, la majeure partie de l'assistance s'est rendue au presbytère pour assister à la bénédiction de la salle paroissiale. Après un cantique à Saint-Michel, M. l'abbé Chapon a exprimé sa joie d'assister pour la première fois à la bénédiction d'une salle paroissiale, il a fait remarquer combien ces salles de paroisses sont nombreuses en Belgique et en Allemagne, il a montré quels grands services elles sont appelées à rendre pour toutes les œuvres qui intéressent la paroisse. Puis, les bénédictions de l'église sont descendues sur notre nouvelle salle qui a été baptisée du nom de “Salle Saint-Michel”. Tous les yeux y étaient ravis de voir ce local si coquet, si vaste et bien aménagé.

Le soir, la nouvelle salle a été inaugurée par une intéressante représentation donnée par les membres de notre Jeunesse Catholique. Malgré le mauvais temps, la salle était comble. Pendant trois heures, nos jeunes artistes, dont l'éloge n'est plus à faire, ont su intéresser leurs 400 spectateurs, dont plusieurs étaient accourus de loin pour leur témoigner leur sympathie et leur prodiguer des applaudissements bien mérités.

Quand on songe que, en raison des travaux très pressants de la moisson et des semailles, nos jeunes gens n'avaient eu que 12 jours pour préparer la messe en musique et les diverses pièces d'une soirée si bien réussie, on ne peut qu'admirer leur bonne volonté et leur adresser les plus sincères compliments.

Le dimanche suivant, devant plus de 200 spectateurs, les jeunes ont donné une seconde représentation, rendue plus intéressante encore grâce au concours d'un comique désopilant que nous avait amené de Salins l'abbé Thevenin, enfant de la paroisse. Merci à notre chère jeunesse des deux agréables soirées qu'elle nous a procurées. Merci aux nombreuses personnes qui ont bien voulu l'encourager par leur présence et par leur obole ».

Cette “Salle Saint-Michel”, qui se trouvait au dernier étage de la cure à côté d'une autre faisant fonction de bibliothèque, a été utilisée comme salle de spectacle, en particulier par le groupe de la JAC (Jeunesse agricole chrétienne), jusqu'à la construction de la Salle des fêtes en 1953.

Avant l'utilisation de la salle paroissiale, des représentations théâtrales avaient déjà eu lieu et se déroulaient dans la salle de mairie ou dans la grande salle du château (actuellement Maison Bourgeois).



Une remarque ? Une question ?


Merci d'entrer le code "antispam" ci-dessous :
verification code

* champs obligatoires


Fermeture estivale

En raison des congés d'été, le secrétariat de mairie sera fermé du 31 juillet au 4 août 2017.

Pour toute demande, vous pouvez adresser un courriel à mairie@mignovillard.fr

Chantier

personnes aiment Mignovillard

Météo locale

Mignovillard
Aujourd'hui

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux